mercredi 13 mars 2013

Crèmes pour les mains aux 4 huiles et benjoin de siam



Matériel à avoir :

- Une balance de précision,
- Verre doseur,
- Deux petites spatules,
- Un pot en verre,
- Trois récipients,
- Deux bols en inox,
- Deux casseroles,
- Cuillères doseuses,
- Un thermomètre.


Ingrédients :

- Beurre de karité nilotica bio,
- Huile végétale de chaulmoogra
- Huile végétale de pépins de framboise bio,
- Huile végétale de périlla bio,
- Macérât de calendula home-made,
- Cire émulsifiante olive protection,
- Cire d'abeille jaune,
- Hydrolat de camomille romaine bio,
- Urée,
- Glycérine,
- Actifs : Provitamine B5, miel liquide,
- Vitamine E,
- Absolue de benjoin de siam,
- Extrait CO2 de calendula,
- Cosgard.


N'oubliez pas les règles d'hygiène, cliquez ici.

Phase huileuse

- 10 % beurre de karité nilotica (nourrissant, protecteur, apaisant, réparateur...)
- 10 % huile de chaulmoogra (apaisante, anti-bactérienne...)
- 10 % huile de pépins de framboise (réparatrice, cicatrisante, apaisante...)
- 10 % huile de périlla (apaisante, réparatrice...)
- 10 % macérât calendula home-made 
-   7,50 % cire olive protection (émulsifiant pour des crèmes épaisses et très nourrissante...)
-   3 % cire d'abeille jaune (filmogène...)


Phase aqueuse

- 25,50 % hydrolat de camomille romaine (anti-inflammatoire)
-   3 % glycérine (adoucissant, humectant, hydratant...)
-   3 % urée (hydratante)


Ajouts

- 4 % miel liquide (adoucissant, cicatrisant...)
- 2 % provitamine B5 (apaisant, hydratant, réparateur, cicatrisant...)
- 1 % absolue de benjoin (cicatrisante, apaisante, antibactérienne...)
- 0,60 % cosgard (conservateur)
- 0,20 % extrait CO2 de calendula (anti-inflammatoire, cicatrisant, antioxydant...)
- 0,20 % vitamine E (antioxydant)


Préparation :

Peser dans le premier récipient les cires, le beurre de karité et les huiles.
Verser dans le bol en inox 1.

Peser dans le second récipient l'urée.

Dans le verre doseur, peser l'hydrolat. En mettre dans le récipient contenant l'urée pour le faire fondre et verser le reste dans le bol en inox 2.
 
Peser dans le troisième récipient la glycérine. L'ajouter dans le bol en inox 2. 
 
Faire fondre les ingrédients au bain-marie.

Quand les ingrédients sont fondus, et ont atteint la température de fusion des cires, retirer du feu les bols en inox. 
Dès que la température atteint les 50°C, ajouter le mélange hydrolat-urée dans la phase aqueuse. Puis incorporer petit à petit cette dernière à la phase huileuse, tout en mélangeant.

Tout en remuant, laisser tiédir à température ambiante, puis dans une assiette à soupe d'eau froide.
Quand la température est inférieure à 40° C, mettre la vitamine E.

Lorsque la préparation est refroidi, ajouter la troisième phase, ingrédient par ingrédient. Bien mélanger.
Puis, mettre la crème dans le pot en verre en s'aidant d'une spatule.


Remarques :

J'ai dû prélever l'absolue de benjoin de Siam avec une pipette de prélèvement, car le liquide était trop visqueux pour qu'il sorte tout seul du codigoutte (mais alors quelle galère pour nettoyer la pipette... j'ai dû la jeter).

J'ai mis des huiles qui sont bien pour traitées l'eczéma. Mais j'aurai dû mettre soit le CO2 de camomille romaine, soit l'huile essentielle de camomille romaine, ou encore augmenter l'absolue, ou certaines huiles. Elle m'a arrêté les démangeaisons, mais, cette formule est à revoir.

En revanche, j'ai eu des irritations et elle marchait très bien.
Bon, on ne peut pas tout avoir ^^
Vanou
Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. elle a l'air bien cette creme....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour les irritations oui, mais pas vraiment pour l'eczéma ;-)

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...